Comment connaître sa taille de poitrine ?

Il n’est pas évident de reconnaitre exactement sa taille de poitrine. En effet, même en ayant pris préalablement des mesures, on peut encore se tromper. Essayer directement un soutien-gorge peut aussi être une solution efficace, mais n’est pas toujours efficace. Pour reconnaitre sa taille de poitrine, quelques manières de faire doivent être respectées. Ainsi, la prise de mesure doit se faire selon quelques protocoles. Pareillement pour l’essai direct d’un soutien-gorge.

 

Prise de mesure

Les mesures d’un tour de poitrine, contrairement à ce que bon nombre de gens le pensent, n’est pas facile à déduire. Le fait est que par le seul fait d’être dans une posture non adéquate peut avoir des incidences sur les résultats chiffrés. Autrement dit, le fait d’être dans une mauvaise position fausse les mesures prises. C’est ainsi que si l’on se penche pour prendre les mesures de sa poitrine, on va se tromper à coup sûr. Ce qu’il faut faire, c’est bien se tenir droit et bomber le torse lorsqu’on mesure sa tour de taille de poitrine. De cette manière, la femme a les seins bien remontés permettant d’avoir des chiffres fiables. Attention, on a différents seins chez plusieurs individus. Chez les femmes ayant des seins volumineuses et retombantes, il ne faut pas se fier au seul fait de bomber le torse. Chez ces catégories de personnes, la technique la plus sûre est de passer directement à l’essai du produit.

Lorsqu’on mesure la poitrine, il faut passer le mettre dans le dos. Attention, la position en hauteur de cet outil de mesure, comme on l’a sûrement deviné après les quelques mots sur les seins qui tombent, diffèrera selon les seins de l’individu. On peut constater que chez la femme, la hauteur des seins n’est pas la même. Certaines ont des rondeurs qui poussent un peu plus bas, d’autres un peu plus haut, alors que certaines ont des seins, comme on l’a déjà vu, qui pendent fortement.

 

Passer directement à l’essai

Pour s’assurer d’opter pour le bon soutien-gorge, il n’y a pas mieux que de directement essayer le produit. C’est le meilleur moyen de connaitre sa taille. Ensuite, dans certaines situations, les chiffres ne sont pas importants, car on peut avoir les mêmes soutiens avec, inscrit dessus, les mêmes tailles, alors que lorsqu’on les porte vraiment on remarque que le confort n’est pas le même. On peut en avoir un qui est plus serré ou plus grand. Le fait de directement essayer un soutien-gorge présente des avantages comme des inconvénients. Pour le mal, il n’y en a pas particulièrement beaucoup. On perd juste son temps à faire des essais. Le bénéfice est pourtant remarquable, on est sûre d’opter pour la bonne taille et le bon modèle qui va à son look. D’une certaine façon, on peut également dire qu’on gagne du temps, car dans le cas où l’on se serait trompé dans la taille, on serait obligé de changer ou racheter si aucune politique de remboursement n’existe dans le règlement de la boutique où l’on se l’est approprié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.