Accueil Pratique Alimentation adaptée au rythme de chacun

Alimentation adaptée au rythme de chacun

27
0
Alimentation adaptée au rythme de chacun

Le style d’alimentation au biberon actuellement utilisé a été associé à divers risques accrus, notamment la suralimentation, qui peut entraîner d’autres problèmes et des symptômes de type colique.

Avantages de l’alimentation adaptée au rythme de l’enfant

C’est pour ces raisons que les professionnels de la santé font désormais la promotion de la nouvelle technique d’alimentation adaptée au rythme de l’enfant, qui est extrêmement simple et présente de nombreux avantages :

  • Elle évite la suralimentation qui peut potentiellement causer l’obésité plus tard dans la vie.
  • Elle facilite le passage du sein au biberon et peut réduire la prise d’air, cause potentielle de coliques.
  • Il améliore le lien et l’attachement entre vous et votre bébé tout en utilisant un biberon.
  • Améliore la coordination œil-main du bébé et favorise le développement de ses yeux.

Comment utiliser la technique d’alimentation au rythme soutenu pour mon bébé ?

Il s’agit d’une technique d’alimentation très simple dont le principal avantage est que le rythme de l’alimentation est déterminé par le bébé en fonction de ses besoins et n’est pas forcé, tandis que les parents et les personnes qui s’occupent de l’enfant apprennent à reconnaître et à réagir aux signaux indiquant que leur bébé a faim ou qu’il a bu suffisamment de lait.

Comment commencer l’alimentation rythmée ?

Idéalement, votre bébé devrait être tenu en position verticale, peau contre peau, pour un contact étroit et pour favoriser la création de liens.Tenez le biberon à l’horizontale, en remplissant tout juste la tétine de lait, et placez l’embout de la tétine juste sous le nez de votre bébé pour qu’il puisse l’attraper, comme pour l’allaitement.Si votre bébé boit trop vite, inclinez le biberon vers le bas ou retirez-le pour ralentir le rythme de la tétée, car votre bébé ne doit pas être forcé de finir un biberon s’il indique qu’il a fini.Si vous changez de côté au milieu de la tétée ou à chaque tétée, cela améliore également la coordination œil-main.Regardez votre bébé, parlez-lui et caressez-le pendant que vous le nourrissez. Cela aura un impact positif sur son développement émotionnel et social.

Utilisation de la technique d’alimentation au rythme soutenu

Concentrez-vous d’abord sur l’allaitement

Au cours des premières semaines suivant la naissance, vous devez vous concentrer sur l’établissement d’une bonne relation d’allaitement et d’une bonne production de lait grâce à un allaitement régulier. Une fois l’allaitement bien établi, peut-être vers la sixième ou la huitième semaine, vous pouvez envisager d’extraire le lait maternel et d’introduire le biberon.

Détendez-vous : proposez, ne poussez pas !

Le biberon doit être introduit sans stress. Votre bébé doit être invité à attirer la tétine du biberon dans sa bouche ; il ne faut jamais le forcer. Vous pouvez essayer de caresser la tétine du biberon contre la joue du nourrisson, puis contre ses lèvres.Lorsque la tétine entre dans la bouche, il faut l’incliner légèrement vers le haut, vers le palais, plutôt que de la pousser contre la langue. Si votre bébé résiste ou pleure, vous devez faire une pause ou réessayer plus tard. Il est important d’éviter de créer une lutte et de renforcer une association négative avec l’alimentation au biberon.

Offrir le tout premier biberon

Lorsque vous offrez son premier biberon à un bébé allaité, commencez par lui donner 30 ml de lait maternel par l’usage d’un tire lait manuel ou électrique. Ainsi, vous pouvez être sûre qu’il a la meilleure qualité de biberon. Si votre petit bout finit le lait et en redemande, offrez-lui 30 ml de plus. Une fois qu’il semble à l’aise avec le processus d’alimentation au biberon, augmentez progressivement le volume par tranches de 15 ml.

Aidez votre bébé à s’adapter au biberon

Certains bébés prennent facilement le biberon la première fois qu’on le leur propose, d’autres ont besoin de plus de temps pour se sentir à l’aise avec cette toute nouvelle façon de s’alimenter. Vous devez toujours rester patiente, calme, positive et cohérente – il s’agit d’une nouvelle compétence pour votre bébé. Certains nourrissons sont plus enclins à boire au biberon lorsqu’ils sont somnolents ou lorsqu’ils n’ont pas très faim, et c’est peut-être le moment idéal pour introduire un biberon de lait maternel exprimé.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici