Locataires : 3 conseils à suivre avant de signer un bail

Louer est parfois plus avantageux que d’acheter, surtout si l’on ne compte pas rester longtemps à un endroit ou si l’on n’a pas de projet immobilier en particulier. Pour les locations commerciales, lorsque les activités se développent, on finit toujours par changer de local. Cependant, il faut faire attention avant de signer un contrat de bail. Voici donc 3 conseils pour ne pas regretter d’avoir passé un contrat de bail, recommandation valable en matière civil et commercial.

La recherche du logement

Chercher une maison ou un local à louer n’est pas toujours évident. C’est comme chercher une voiture à acheter, mais en plus difficile. En effet, les annonces sont nombreuses et le marché propose des immeubles neufs, mais aussi des biens immobiliers qui ont déjà servi. Déjà, il faut choisir entre le neuf et celui qui ne l’est pas. Ensuite, tout est question de budget. Sinon, on peut aussi choisir d’acheter un terrain nu et de bâtir sa propre construction selon ses propres plans architecturaux, mais cela est une toute autre histoire si l’on est pressé. D’ajouter que cette option peut également engendrer plus de dépenses que si l’on achète un immeuble déjà prêt à habiter.

Dans certains cas, il est plus intéressant d’opter pour la location, tel a-t-il déjà été dit plus haut. Les prix de location sont très variés en fonction de la configuration du logement, son type, son genre, l’endroit de son emplacement et son état. Afin d’avoir toutes ces informations, il suffit d’avoir un logiciel locatifs, et le tour est joué.

La visite de l’habitation

Lorsqu’on voit des annonces en ligne concernant des logements à louer, souvent on y trouve également des photos ou des vidéos. Sur certains sites, il est même possible d’effectuer une visite en ligne. Il est toujours recommandé d’effectuer une visite physique, c’est-à-dire voir les lieux en live. Souvent, certains détails de l’état des lieux ne sont pas trouvés sur les photos et/ou vidéos.

Bien méditer sur les clauses du contrat de bail

Une fois son choix fait, il est important de bien voir et de discuter les clauses du contrat de bail au cas où il y aurait quelques lignes défavorables. Souvent, un contrat de bail entre particuliers est discutable, car c’est un contrat entre deux parties. C’est dans le cas d’une relation BtoC que les choses se corsent, car le professionnel avance souvent un contrat d’adhésion ou les clauses ne sont pas discutables. Bref, les points qu’il faut surtout voir sont :

  • La nature du contrat
  • La durée du contrat
  • Le prix du loyer, son système et pourcentage de révision
  • Le renouvellement du contrat
  • Les droits et obligations des parties
  • La date de prise d’effet
  • Le règlement des litiges
  • L’adresse du logement mentionnée dans le contrat

Si besoin, il est conseillé de voir un professionnel. Toutefois, si le propriétaire n’est pas compliqué, le contenu du contrat ne le devrait pas également. De toutes les manières, à défaut de certaines clauses, c’est le droit civil concernant le bail qui va réglementer la relation bailleur/locataire. Enfin, n’oubliez pas de demander le document de diagnostic immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.