Accueil Internet Quels sont les nouveaux métiers du web ?

Quels sont les nouveaux métiers du web ?

77
0
metiers-du-web
metiers-du-web

L’évolution des besoins des différents secteurs d’activité vers le numérique donne naissance à une multitude de nouveaux métiers qui s’articulent autour du web. De la consultance à la gestion d’un site Internet, les spécialisations se diversifient largement depuis les instituts universitaires. Une grande partie des sortants sont sollicités par les établissements publics afin d’optimiser les services par la digitalisation. D’autres choisissent de se lancer dans l’entrepreneuriat pour créer leurs propres agences web. Focus sur quelques exemples des métiers du web.

L’ergonome

L’ergonome est le professionnel qui permet aux internautes de bénéficier de toute l’efficacité d’un site web. Collaborant avec le développeur web, ou exerçant son métier individuellement, l’ergonome a pour mission d’assurer « l’ergonomie maximale » d’un site Internet. Grâce à ce spécialiste, les services en ligne relatifs aux demandes de documents officiels deviennent faciles à consulter, et rapides. Par exemple, une personne passe une commande d’extrait Kbis en ligne, grâce aux optimisations apportées par l’ergonome, le demandeur peut le recevoir en 5 minutes.

En ce sens, un expert de l’ergonomie d’un site web a pour principale tâche de définir l’architecture de celui-ci. Il se charge également de l’élaboration de la navigation, et même de la conception des pages. La qualification requise pour exercer le métier de l’ergonome est la licence ou le master professionnel en design d’interfaces web.

Le responsable webmarketing

Connu aussi par « webmarketeur », le chargé de webmarketing est celui qui met en place une stratégie commerciale par le biais du site web d’une entreprise. Il participe pleinement aux actions génératrices de chiffres d’affaires de la société en développant les ventes. L’objectif principal du responsable webmarketing est d’augmenter le trafic sur le site web de l’entreprise. Ses connaissances doivent s’étaler sur l’utilisation de différents outils de gestion de base de données, de « web analytics », et de référencement. Avec son équipe, il examine régulièrement l’audience du site web de l’entreprise, et établit d’éventuelles nouvelles stratégies pour augmenter le nombre de visiteurs. En fait partie la mise en place de publications et diverses activités attractives sur les réseaux sociaux. Le diplôme requis pour exercer le métier du webmarketeur est la licence ou le master en e-commerce et web marketing délivré par un institut de commerce.

Le consultant SMO

De Social Media Optimization, le métier du consultant SMO se focalise sur la stratégie d’optimisation de la consultation d’un site web à travers les réseaux sociaux. Il se charge des moyens d’augmentation du trafic en entraînant l’audience, notamment sur la page Facebook, sur le compte Twitter ou Instagram de l’entreprise. Le consultant SMO agit en collaboration avec un spécialiste du community management, qui fait également partie des nouveaux métiers du web. La plus grande partie de ses tâches se concentre sur l’intégration de fonctionnalités sur les réseaux sociaux qui sont directement relayées sur le site web de l’entreprise. Il s’agit, entre autres, de boutons de partage, de commentaires, ou de fils RSS.

Pour pouvoir accéder au métier du consultant SMO, un étudiant doit suivre un cursus universitaire dans la branche « communication digitale ». Il doit, par la suite, être titulaire d’une licence ou d’un master de cette spécialisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici