Accueil Transport Le Délai et date d’un contrôle technique

Le Délai et date d’un contrôle technique

35
0

Le contrôle technique est soumis à une réglementation très précise qui définit les délais de passage au contrôle technique. Le défaut de présenter un véhicule au contrôle technique est considéré comme une infraction à la circulation et expose le propriétaire d’un véhicule à une amende. Pour éviter le risque d’amende, renseignez-vous sur les délais de contrôle technique autorisés.

Quand effectuer son contrôle technique ?

La nouvelle directive européenne sur le contrôle technique Boufféré est entrée en vigueur le 20 mai 2018 pour les véhicules de tourisme de moins de 3,5 t. Pour les véhicules neufs, le premier contrôle technique doit être effectué dans les 6 mois précédant le 4e anniversaire de sa mise en service. Ensuite, un contrôle sera obligatoire tous les deux ans à compter de la date du dernier contrôle. Cependant, il existe des conditions spéciales :lors de la vente d’un véhicule, le contrôle technique doit avoir moins de 6 mois (visite anticipée). Les véhicules commerciaux sont soumis à une inspection de pollution supplémentaire entre 2 inspections techniques périodiques. Depuis le 20 février 2017, selon le décret n° 2017-2018, les véhicules de collecte sont dispensés du contrôle technique. Cependant, avant des vacances ou un long voyage, il est tout à fait possible d’effectuer un contrôle technique volontaire pour rouler en toute quiétude. Ventes flash Profitez de nos bonnes affaires pour les prochains jours

Quelles obligations pour le conducteur une fois le contrôle technique effectué ?

 

Il y a 4 cas pour le propriétaire après avoir passé l’inspection technique périodique :aucune défaillance n’a été constatée : le véhicule peut rouler sans danger, le conducteur n’a aucune obligation. Un défaut mineur a été constaté : le véhicule peut rouler. Il doit être réparé sans aucune obligation de visite. Il ne présente aucun danger pour la sécurité ou l’environnement. Une défaillance majeure a été constatée, ce qui signifie que le véhicule peut représenter un danger pour la sécurité ou l’environnement : le véhicule peut rouler, mais le propriétaire doit effectuer les réparations et effectuer la contre-visite dans les 2 mois. Une défaillance critique a été constatée, ce qui signifie que le véhicule présente un danger immédiat pour la sécurité ou l’environnement : le véhicule ne peut plus rouler à partir de minuit le jour du contrôle. Une contre-visite doit être effectuée dans les 2 mois. La contre-visite d’un véhicule présentant des défaillances majeures et critiques peut être levée en plusieurs tranches. Par exemple, pour continuer à conduire, il sera nécessaire de réparer la panne critique et de présenter le véhicule contre inspection en attendant que la panne majeure soit réparée dans un délai maximum de 2 mois.

Pourquoi respecter les délais ?

En cas de contrôle de votre véhicule par les forces de l’ordre, le non-respect des délais pour le contrôle technique entraîne une amende de 135 € pouvant même aller jusqu’à l’immobilisation du véhicule. En ce cas, le propriétaire devra présenter sous 7 jours un procès-verbal de visite technique favorable (sans contre-visite) afin de récupérer sa carte-grise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici