Accueil Pratique Comment choisir une verrière d’intérieur ?

Comment choisir une verrière d’intérieur ?

119
0

La verrière est l’élément design que l’on retrouve souvent dans les lofts et maisons d’architecte. Il offre à un intérieur un réel cachet et il apporte aussi de la luminosité aux pièces. C’est le genre de vitrage qui permet de transformer les espaces et de rendre ces derniers plus pratiques. Puis, il peut aussi apporter une touche d’aération et donner la sensation de prolonger les pièces. Mais la question qui se pose est de savoir : comment choisir une verrière d’intérieur ?

Choisir entre les différents types de verrière

Avant toute chose, il convient de noter qu’il existe différents types de verrières, dont : la verrière d’intérieur simple, la verrière avec soubassement, la verrière avec traverse et la verrière sur-mesure. La verrière atelier simple est la plus recherchée par les fans de déco sur le marché, mais vous n’êtes pas obligé de la sélectionner.

En fait, vous devez faire votre choix en fonction du style que vous souhaitez installer dans votre intérieur ainsi que de l’emplacement que vous prévoyez à la verrière. En général, vous pouvez en placer une entre votre cuisine et votre salon, entre votre entrée et votre pièce à vivre, dans votre salle de bains ou sous forme de cloison.

Sélectionner la bonne matière

Une fois que vous aviez le type de verrière en tête, vous pouvez ensuite vous concentrer sur sa matière. Jusque-là, les verrières en aluminium sont les plus recommandées car elles sont très esthétiques et aussi car elles ne se changent pas au fil des années.

Comme vous le savez, l’aluminium est un matériau solide qui ne rouille pas et qui ne se déforme pas. En revanche, il peut prendre diverses formes grâce à sa flexibilité et il peut aussi être peint de différentes couleurs.

C’est également un matériau qui peut supporter de grands vitrages. Puis, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un matériau recyclable et donc respectueux de l’environnement. Les autres alternatives sont les verrières en acier et en bois, donc à vous de voir quelle matière convient réellement à vos besoins.

S’intéresser au type d’assemblage et de fixation des châssis de la verrière

Par ailleurs, vous devez également vous intéresser au type d’assemblage et de fixation des châssis de la verrière. L’idéal est d’avoir un cadre soudé, donc il vaut mieux opter pour un modèle débité en atelier, assemblé avec des coupes à 45° et soudé.

Sachez que les verrières vendues en kit ou montées sur place manquent souvent de robustesse et d’esthétisme, donc faites bien attention. En ce qui concerne la fixation, il doit s’agir d’une verrière équipée de parclos esclippées, comme cela, tous les vis seront invisibles.

Considérer le type de verre et la finition

Pour terminer, les derniers points que vous devez considérer sont le type de verre et la finition. N’investissez surtout pas sur des verres simples car ils se rayent facilement. Optez plutôt pour un verre feuilleté de 33,2 minimum ou un verre trempé de 4 mm. Enfin, côté finition, la plus qualitative est le thermolaquage. Celui-ci ne risque pas de présenter des coulures et il promet des résultats irréprochables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici